Relation tarifée – Mon premier couple (1)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Relation tarifée – Mon premier couple (1)Comme raconté dans un autre récit, depuis quelques temps j’avais des relations tarifées.Pour que quelqu’un puisse me rencontrer je voulais absolument que cela passe par des connaissances d’hommes déjà rencontré, ça me donnait une petite sécurité.Ce jour-là je recevais un message qui me disait « souhaiterai vous rencontrer à fin de faire un cadeaux d’anniversaire à mon mari », je répondais donc en demandant de la part de qui la personne était envoyée, me doutant que l’auteur du sms était une femme. Elle me donna le nom de sa connaissance et j’acceptais donc de la rencontrer pour en parler avec elle. On se donna rendez-vous un soir après mes cours.Le soir venu elle venait me chercher devant mon lycée et m’emmena dans un petit bistro pour pouvoir parler tranquille, elle m’exposa son idée.Son mari un homme qui allait avoir 55ans était très attiré par les filles asiatiques et qu’elle aurait réalisé son fantasme sans le prévenir, elle me donna quelques détails sur la soirée et son déroulement. Elle me posa également des questions sur les choses que j’acceptais ou pas que l’on me fasse du genre sexe sans protection et éjaculation en moi, je lui dis donc que cela ne me dérangeais pas das la mesure ou ils pouvaient me prouver qu’ils étaient clean. Elle me demanda également combien cette soirée pourrait lui couter, pour la soirée et la nuit complète je lui demandais la somme de 1000€ et que je serai a eu dans leurs fantasmes et dérives sexuelle, je n’avais jamais demandé autant mais pour ce type de soirée je trouvais cela équitable. Elle accepta ce tarif sans hésiter, elle me précisa la date de l’anniversaire.Le fameux soir arriva, elle avait décidé se faire ça le samedi soir pour plus de facilité. Elle était venue me chercher pour m’amener dans leur maison à une 40aine de kilomètre de chez moi. En arrivant je découvrais une très grande maison, très belle tout entourée de bois, ils étaient très isolé, de là où elle se garait ou pouvoir voir une très grande piscine dans la véranda de la maison. En arrivant chez elle son mari n’était pas encore là elle m’installa dans une chambre à l’étage en me demandant de me préparer sans faire de bruit à partir du moment où il arriverait. Elle m’apporta de quoi manger un petit bou. Pour la soirée elle voulait que je mette une nuisette rouge vif qu’elle avait achetée pour l’occasion, sans rien dessous.Une petit heure plus tard j’entendais son mari arriver, je pouvais les voir et les entendre en laissant la porte légèrement ouvert, style de rien ils mangèrent tous les deux en amoureux elle lui avait fait un petit repas, ils prirent leur temps pour manger et une fois fini elle dit à son mari qu’elle allait lui offrir son cadeaux, elle lui demanda de se mettre sur le fauteuil et elle lui banda les yeux et lui attacha les mains, elle vint me chercher sans faire de bruit, elle m’amena devant lui me fit me mettre à genoux elle sortis son sexe de son pantalon et pencha ma tête dessus, je commençais donc à sucer son sexe encore mou pour le faire durcir en moi, il commençait a lui dire qu’elle suçait bien comme une petite salope, je commençais a comprendre leur type de relation, il ne pouvait se douter güvenilir bahis que c’était dans ma bouche que son sexe glissais, une fois son sexe bien dur, il lui demanda de monter sur lui, bien sur encore une fois ce n’était pas elle qui allait le faire mais moi.je me mis donc dos a lui pour pouvoir m’assoir sur son sexe tout raide, je posais mes lèvres légèrement humide dessus et commença à me glisser le long de cette verge, il sentit direct que ce n’était pas sa femme, l’étroitesse de ma chatte lui fit demander “qui était cette salope”, sa femme lui répondit de se taire et d’apprécier le moment, je commençais à accélérer le mouvement, après quelques minutes sa queue s’enfoncer de mieux en mieux en moi tellement ma cyprine dégouliné sur lui, il demanda à sa femme de lui libérer les mains à fin que lui puisse s’occuper de moi ce qu’elle accepta à condition qu’il garde le bandeau. Ces mains libérées il les glissa sous ma nuisette et les posa sur moi en me prenant par la taille pour me guider sur son sexe je sentais mes lèvre collées a sa queue, les bruits de sussions a chaque mouvement l’excitaient de plus de plus, ces petits mots vulgaires et crus à mon encontre me rendaient folle, des petite pute par ci des bonne salope par là, je vais te baiser comme tu le mérite aussi, je me retirai de lui me mis à 4 pattes et l’invita à me baiser ainsi, c’est la première fois qu’il entendait ma voix, en reposant sa bite contre ma vulve totalement trempé il remercia sa femme pour ce cadeaux, elle s’approcha de lui le retira le bandeau en lui disant de faire de moi ce qu’il voulait toute la nuit, à la découverte de ma personne, il fut agréablement surpris, il n’eut pas de mots mais je vis dans son regard un grand plaisir, il m’enfonça son sexe brutalement un cri sortis de ma bouche, il rétorqua “je suis sur que tu aimes qu’on te baise sauvagement” je ne lui répondis pas, je fis juste un mouvement pour sortir son sexe de moi et me renfonça d’un coup dessus et ça à plusieurs reprise avant qu’il ne reprenne les choses en main, ces coups contre moi s’intensifier ma cul était ravagé par ses grand coups j’essayais de retenir ma jouissance au maximum, ce fut lui le premier à lâcher sa semence dans ma chatte toute trempé mais il n’arrêta pas ses mouvements rapide pour autant ma jouissance suivi de très prêt la sienne, nos deux corps s’écroulèrent au sol devant sa femme qui était elle entrain de se masturber en nous regardant. Son mari se retirant de moi elle me demanda ne de pas bouger et elle vint avec sa bouche aspirer en moi le nectar de son mari en m’offrant au passage quelques coups de langue sur ma vulve toujours bien sensible.Après quelques minutes ainsi ils eurent envie d’aller dans la piscine, j’étais ravis depuis que je l’avais vu j’en avais envie.Le mari me releva du sol, me retira ma nuisette, se fut la première fois qu’il me voyait totalement nue, il me défigura de la tête au pied avec ses yeux et ses mains qui caressaient tout mon corps; quelques remarque sur le coté filiforme de mon corps et mon manque de volume mais c’était ce qui lui plaisait, il ne demanda pas mon age mais en fit la remarque en se doutant de ma jeunesse.Direction la piscine tout deux nu, nos türkçe bahis rentrons dans l’eau ces mains toujours à jouer avec mon corps, sa femme nous rejoins quelques minutes plus tard, elle s’était également mise nue et avait une chose dans les mains je distinguais mal, avant de rentrer dans la piscine elle mis autour d’elle cette ceinture équipé d’un god de plutôt gros volume.Elle se glissa dans l’eau en ajoutant “à moi de m’occuper de toi”Elle se faufila derrière moi, demanda à son mari de me prendre dans ses bras et de bien m’ouvrir les cuisses, elle cola cette bite contre mon vagin et le rentra petit a petit, la taille du god me laisser pas indifférente car vraiment très épais, je le sentais bien glisser en moi, elle fini par le rentrer entièrement en me disant qu’elle pensait pas que ça serai aussi simple vu la petite chatte que j’avais, mais elle ne se doutais pas à quel point je sentais que mon vagin était dilaté et les petites douleurs que je ressentais; elle commença donc ses vas et viens en moi, au début lentement et de plus en plus rapide son homme caressais mon sexe en même temps, je me sentais repartir, il fallait que je contrôle et plus fort serai ma jouissance, je ne pensais pas qu’un tel objet me ferai autant de bien, elle me lima pendant plusieurs minutes ainsi, son mari me fixant dans les yeux avec un regard qui en disait long sur ce qu’il avait envie de me faire, d’un coup il m’embrassa goulument pendant que ma petite foufoune était entrain de se faire ramoner.Sa femme cessa son pilonnage, on sortis tous les trois de la piscine, ayant moi un peu de mal à me trémousser tant je sentais encore mon vagin écarté.Son mari me prit la main et me dirigea vers une chambre avec un lit vraiment très grand et m’invita à m’y allonger en me conseillant de récupérer un peu.Ils me laissèrent me reposer une petite heure avant de revenir dans la chambre avec moi, madame de nouveau équipé avec son joujou et monsieur nu.Ils dévêtirent le lit de sa couette et me dévisagèrent totalement nue sur ce lit à leurs regards je savais que la suite serait tout autant agité.Chacun ce mis d’un coté, Monsieur commença de nouveau à m’embrasser et madame passa directement à mon sexe, elle y introduit quelque doigts et me masturba de façon plutôt direct, il ne me fallu pas beaucoup de temps avant de redevenir toute humide ce qui visiblement lui plaisait, elle aimait me guider ainsi que son mari.Une fois bien préparer elle demanda à son homme de se mettre sur le dos, son sexe étant bien raide elle me demande de m’enfiler dessus doucement pour qu’il puisse profiter de ma descente sur sa verge, je m’exécutais, je posais mes lèvres sur son gland et commença ma descente lentement, une fois bien au fond elle me demanda de rester ainsi et de me pencher sur lui. Une fois ma poitrine collée à son corps elle se présenta derrière moi écarta mes fesses et colla son jouet contre mon anus et ajouta “on va voir si tu t’ouvre aussi bien de là”, elle poussa petit a petit, mon anus n’étant pas ma chatte je ressentais plus de douleur mais il s’écartait quand même non sans mal, son mari lisait dans mes yeux la douleur ce qui l’excitait bcp, m’insultant de petite pute au passage me disant que güvenilir bahis siteleri j’avais ce que je méritais, j’aimais la façon dont il me parlait, en effet j’étais là pour ça j’avais été prévenu. Pendant ce temps le god s’enfonçait de plus en plus en moi, des gémissement et petits cri sortaient de ma bouche, les deux m’invitaient à ne surtout pas me retenir, j’avais vraiment envie qu’ils me défoncent, alors je leur fis la remarque en lui demandant d’aller plus vite malgré ma douleur, elle se pressa donc de s’introduire plus brutalement, j’explosais alors, je criais mon plaisir. Elle commença une fois arrivé au bout ses vas et viens si brutalement sans retenus, son mari lui par devant faisait des petits mouvements de bassins, ce qui titiller bien mon clitoris j’étais prise des deux côtés j’étais au bord de la jouissance, mon corps était tremblotant, j’avais des frissons, je n’avais plus aucun contrôle de moi même, j’explosais dans un orgasme très intense, je leur hurlais mon plaisir d’être leur pute. On changeait de position pour que lui s’occupe un peu de moi. Madame ce mis sur le dos je lui montais dessus,dos à elle, toujours le god dans mon anus sur lequel ce coup si je m’enfonçais de moi même très facilement, elle me pencha un peu sur elle et monsieur lui s’enfonça sauvagement dans ma chatte. Il commença une baise vraiment très intense avec des grands coup contre mon corps, ma vulve était trempé son sexe glissait dans le mien avec une tel facilité que les deux décidèrent de s’y introduire ensemble. Ma chatte qui d’ordinaire très étroite aller accueillir ces deux phallus en même temps. Elle se retira de mon anus pour s’enfoncer d’un coup dans mon vagin dilaté et monsieur la suivi juste après, j’appréhendais son entré, mais même si sa pénétration ne se faisait pas sans douleur, il y parvenait sans trop de difficultés, une fois les deux sexes en moi, ils recommencèrent leurs mouvement, mon corps était à bout, je devenais un chiffon qu’ils agitaient à leur guise mais j’aimais cette sensation ce qui me fit jouir à plusieurs reprises, enfin monsieur joui aussi, son nectar chaud inondé mon vagin déjà bien reluisant de cyprine. En se retirant de moi un filet de sperme mélangé à ma mouille suivit son sexe, il y vint donc mettre sa bouche comme sa femme plutôt dans la soirée a fin de récupérer sa semence et ce coup si me l’offrir, j’avalais tout avec plaisir. Madame elle me retourna sur le ventre et continua son pilonnage dans ma chatte totalement dilaté. Elle fini enfin par se retirer et ils admirèrent tous les deux leurs travail sur ma chatte, j’étais étalé sur le lit ne pouvant plus bouger. Les deux me remercièrent pour cette soirée en me laissant dans cette chambre, ou les draps étaient souillés, plein de ma cyprine et de sperme qui continuaient de couler. Je fini par m’endormir dans cet état.Je me réveillé le lendemain vers 13h, le couple était déjà réveillé, Elle me servit mon petit déjeuné accompagné d’une enveloppe, elle me précisa que mon du était dedans. Son mari lui me remercia pour cette soirée et me demanda si je voulais bien lui accorder un dernier moment avant de partir. J’acceptais après avoir fini mon petit dej’. On retourna à nouveau dans ma chambre pour une partie de baise plus commune mais toute aussi bonne. Une bonne douche s’en suivait et elle fini par me raccompagner dans ma ville.Ce couple me recontacta plusieurs pour des soirées à plusieurs, peut être les raconterai je 😉

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Genel içinde yayınlandı

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir