La vengeance de ma femme (2)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

La vengeance de ma femme (2)La sonnette de notre appartement sonna, comme un glas pour moi.- Va ouvrir cocu ! M’ordonna-t-elle avec un grand sourire.Je n’eus d’autre choix que de m’exécuter. Sur le palier, un immense Black, une montagne de muscles à l’air patibulaire me toisa de toute sa hauteur.- Oh ! Putain, merde ! S’exclama-t-il. J’ai dû me tromper d’appart, il n’y a pas de mec dans celui où j’allais !- Non, c’est bien ici ! Cria ma femme de l’intérieur de l’appart.Le Black me regarda avec incompréhension, me bouscula à moitié et entra.- Putain, le canon ! Mais c’est quoi le délire, là ? Il fait quoi, l’autre ?L’autre, c’était clairement moi. Un mec venait dans mon salon pour prendre ma femme sous mes yeux, pour lequel elle s’était faite plus belle que jamais pour moi, et moi j’étais « l’autre ». C’était insupportable !- Chérie, tu es sûre que tu veux faire ça ? On peut discuter, trouver une autre solution.- Tu veux me garder ? Alors ta gueule et explique-lui pourquoi il est là !Une nouvelle fois, je m’exécutai, honteux et au bord des larmes. À la fin de mon histoire, il éclata de rire.- Tel est pris qui croyait prendre, hein ? T’es un vrai minable de chaud lapin !- Oui, une grosse merde, ajouta ma femme.- T’inquiète, mec, elle est entre de bonnes mains !Il lui roula une immense pelle qu’elle lui rendit sauvagement, et il lui attrapa les fesses. Elle glissa langoureusement son corps vers le bas illegal bahis et se retrouva accroupie devant lui. Elle ouvrit doucement son pantalon, et le fit tomber avec son caleçon. L’énorme sexe noir était déjà dressé devant elle. Elle frotta son visage contre lui, le pressant contre ses joues avec sa main. Puis me regardant, elle souffla :- Maintenant, regarde la chienne que je n’ai jamais été avec toi ! Mon amant va me gifler avec son gros zob !Il sourit et prit sa queue dans sa main et lui mit des gros coups dans la gueule avec. Elle sourit et soupira sous les gifles qui claquaient et lui laissaient des traces rouges sur les joues. Puis elle lécha le long membre de haut en bas, dans tous les sens, sa langue, qui m’avait tant de fois caressé, entourait le gland et la queue de cet inconnu. Puis elle le prit d’un coup dans sa bouche et mit des gros coups de tête. Ses lèvres entouraient parfaitement le zob qui entrait et sortait à une vitesse hallucinante. Quand elle le lâchait pour respirer, elle éclatait de rire, un fil de plus en plus gros de bave et de pré sperme connectant sa bouche et le gland du mec. Elle ouvrit sa bouche en grand, pour prendre les 25 cm en entier dans sa bouche. Elle s’étouffait à moitié dans des bruits terriblement excitants. Elle ne m’avait jamais sucé comme ça, je n’avais jamais pu la gifler malgré mes demandes, ni recevoir de gorge profonde, bien qu’elle sût que c’était illegal bahis siteleri un de mes plus gros fantasmes. J’étais tellement halluciné de la voir comme ça, et désespéré que ce ne soit pas avec moi. Le mec mit ses mains derrière sa tête et força ses mouvements, il lui baisait littéralement la bouche, et ne lui laissait que rarement l’occasion de respirer. Elle se releva ensuite un peu, sortit ses seins de sa guêpière et en entoura le sexe pour une branlette espagnole du tonnerre. Mais il la retourna sur le canapé, et lui arracha son string. Il se mit à quatre pattes devant elle et se tourna vers moi.- Tu veux que je lèche la chatte de ton épouse, mec ?- Alors ? Vas-y, réponds cocu de merde ! Dit ma femme haletante.Je ne pus cette fois retenir mes larmes en le lui autorisant. Ils éclatèrent de rire devant mes pleurs. Il commença alors à l’embrasser et à entrer sa langue dans son sexe. Elle me regardait, ses yeux mi-clos et poussait des petits gémissements :- Oh oui, c’est bon ! Baise-moi bien devant mon cocu ! Elle me regardait dans les yeux à chaque fois qu’elle lui demandait de la lécher plus fort ou plus profond. Après un dernier hurlement de jouissance de ma femme, il se releva.- Elle est bonne ta chérie, mec ! Sa mouille est délicieuse !Puis, il la prit sans prévenir. Il enfonça d’un coup sa bite dans le con de ma chérie qui hurla un « OUIIII !!! » de soulagement, et la ramona canlı bahis siteleri sauvagement. Il la fit se mettre à quatre pattes et la prit en levrette sur le canapé, en la tenant par les seins.- Vas-y, prends-moi, encule-moi avec ton gros zob ! Hurla-t-elle.Il ne se fit pas prier. Je me mis à pleurer pour de bon, dépité : elle m’avait toujours refusé la sodomie, et elle se faisait prendre pour la première fois, à sec par un membre surdimensionné, sous mes yeux. Il força pour le rentrer dans le cul encore vierge de mon amour, et elle hurla de douleur, et se mit à pleurer au fil des coups de reins puissants. Il demanda plusieurs fois si elle voulait qu’il arrête, mais à chaque fois, elle lui demandait au contraire de la prendre plus fort en me regardant dans les yeux, ce qu’il faisait sans hésiter, la faisant hurler plus fort. Mais elle rit en même temps, en criant même un « C’est trop bon ! ». Elle finit par jouir, et il se retourna. Elle le branla devant son visage et me fit venir à ses côtés. Quand il éjacula, le sperme couvrit son visage autant que le mien. Elle avala tout et se nettoya avec les doigts pour ensuite les lécher et avaler plus encore. Et elle me força à faire de même.Je suis, depuis ce jour, l’esclave sexuel de ma femme, et il arrive régulièrement qu’elle me force à la regarder se faire un autre homme ou plusieurs et à boire leur sperme. Elle m’oblige parfois, quand elle a envie de m’humilier davantage, à me faire enculer par l’un de ses amants. Je ne baise plus ma femme car j’ai pris goût aux bites de ses partenaires. Mon plaisir anal s’est intensifié au point que j’arrive à éjaculer sans même me masturber.FIN

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Genel içinde yayınlandı

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir