Gynécologie Africaine

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Athletic

Gynécologie AfricaineCette année-là, nous étions partis en vacances en afrique.Le séjour était très agréable, mais au bout d’une semaine, ma femme commença être malade.Elle se sentait fatiguée, vomissait et avait des douleurs au ventre : elle avait les symptomes d’une femme enceinte alors qu’elle prenait la pillule…Je décidai donc de la conduire chez un médecin.Après m’être renseigné à la réception de l’hotel, j’optai pour l’hôpital qui me semblait offrir de meilleures garanties sanitaires…Arrivés à l’hôpital, j’expliquai le problème à l’infirmière qui se trouvait à l’accueil.Celle-ci appela une de ses collègues qui nous demanda de la suivre.Après un long parcours dans les couloirs qui me permit de constater que l’établissement était assez moderne, l’infirmière nous dit que nous étions arrivés.Je remarquai aussitôt l’écriteau qui indiquai : “Service GYNECOLOGIE”.L’infirmière nous introduisit dans la salle d’attente.Le médecin sortit du cabinet et appela la patiente qui étatit juste avant nous, ce qui nous permit de constater que c’était un homme, un noir d’une cinquantaine d’année.Ma femme choisissait toujours des médecins femmes et je pensais bien que la perspective d’être examinée par un homme ne l’enchantai guère.Tout à coup, elle me demanda : .lui répondis-je.Après un instant de réflexion, elle me dit à nouveau : .Cette idée me fit aussitôt fantasmer : j’allai pouvoir observer ma femme en train de se faire examiner par un homme…Maintenant, mon problème était de savoir jusqu’où irait l’examen.Je pensais bien qu’il la ferait mettre au moins en sous-vêtements, mais j’espérait secrètement illegal bahis qu’il lui demanderait de retirer sa culotte.Enfin, le médecin nous fit signe d’entrer.Après que ma femme lui eut expliqué les troubles qu’elle ressentait, il indiqua que nous allions passer à l’examen.Juste au même moment, la porte s’ouvrit et deux hommes assez jeunes entrèrent. Le médecin nous précisa qu’il s’agissait de deux internes en fin de formation et qu’ils allaient assister à la visite.Le médecin demanda à ma femme de passer dans la salle d’examen et de se dévêtir en attendant qu’ils arrivent.Elle se leva et je la suivis aussitôt.Alors que nous étions seuls, elle commença par enlever ses chaussures, puis dégraffa sa robe légère qu’elle retira et posa sur une chaise.Elle ne portait plus qu’un soutien-gorge blanc et un string ficelle de la même couleur, dont la transparence permettait d’entrepercevoir sa toison rousse.Le médecin toujours dans la pièce adjacente dit d’une voix forte :.Comme ma femme ne bougeait pas, je lui précisai qu’à mon avis, ça voulait dire qu’elle devait retirer son soutien-gorge.Elle s’exécuta et était les seins à l’air lorsque le mèdecin et les deux internes entrèrent.Alors que ma femme était debout les bras ballants, les deux internes l’observait d’un oeil qui ne me semblait pas spécialement “professionnel”…L’un avait le regard fixé sur ses seins très blancs et un peu tombants, pendant que le second regardait avec insistance son pubis.Le médecin fit allonger ma femme sur la table d’examen et aussitôt se mit à lui palper les seins.Puis au bout de quelques minutes, il demanda à l’un illegal bahis siteleri des internes de le remplacer et de lui donner son avis.Le jeune black commença donc à palper les seins de ma femme, semblant attacher une attention toute particulière aux mamelons qu’il faisait rouler entre son pouce et son index et qui se mirent à durcir.Alors que celui-ci continuait son examen, le médecin commanda au second d’effectuer une palpation du ventre.Il se mit donc à palper le ventre de ma femme, et afin de lui faciliter la tâche, le médecin baissa un peu le string de ma femme.Tous pouvaient voir dédormais une partie de sa toison et la naissance de sa fente.Ces palpations se poursuivirent quelques minutes.Le médecin enfila alors un gant en latex et demanda à ma femme de retirer sa culotte et de bien écarter les jambes.Elle semblait terriblement gênée par cette situation, mais fit tout de même ce qui lui était demandé.Elle se retrouva donc entièrement nue sur la table, les cuisses largement ouvertes.Le médecin lui écarta la vulve et lui introduisit deux doigts dans le vagin.Pendant qu’il inspectait les moindres recoins de son intimité, le jeune interne avait repris l’examen mamaire.Je vis alors le second interne enfiler un doigtier en latex et l’enduire de lubrifiant.Puis il s’approcha de ma femme, lui écarta les fesses et lui introduisit un doigt dans l’anus.Ma femme avait fait une grimace lorsque le doigt lui avait pénétré l’anus, et avait maintenant les yeux clos.Je n’avais pas osé rêver d’un tel spectacle : ma femme entièrement nue, les cuisses complètement écartées, un homme qui lui canlı bahis siteleri malaxait les seins, un autre qui faisait aller et venir deux doigts dans son vagin et enfin un troisième qui de son doigt lui fouillait le rectum.Je me suis alors approché de son visage et j’ai commencé à l’embrasser.Elle m’a regardé d’un air affolé, mais je lui ai dit :.Le black qui s’occupait de ses sein à alors sorti son sexe. J’ai tourné la tête de ma femme dans sa direction et lui ai demander d’ouvrir la bouche.Elle a commencé à le sucer. Pendant ce temps le médecin avait sorti son sexe et je l’ai vu pénétrer ma femme.Pendant un quart d’heure j’observai ma femme en train de se faire défoncer la chatte pendant qu’elle suçait un autre mec.Puis soudain, les deux se mirent à éjaculer en même temps.Bien qu’en avalant une partie, je voyais du sperme qui coulait de sa bouche et de son vagin lorsque l’autre s’est retiré.Alors qu’elle était pantelante, j’en profitai pour la faire se retourner et la faire mettre à quatre pattes.Le troisième black, qui n’avait pas encore participé, s’ensuisit la queue de lubrifiant.Ma femme eut un sursaut lorsqu’elle sentit son gland se frotter sur son anus.Elle protesta : .Mais malgré son refus le black la fit hurler de douleur en la pénétrant violemment.Il la sodomisa pendant au moins vingt minutes alors que la douleur semblait s’être estompée et que pendant ce temps je la masturbait avec quatre doigts dans le vagin (la queue du médecin l’avait bien dilatée et elle était encore gluante de sperme…), puis éjacula au fond de ses entrailles.Lorsqu’il se retira, ma femme avait l’anus béant et dégoulinant de sperme.Elle était tellement épuisée que je l’aidai à s’habiller puis nous rentrâmes rapidement à l’hôtel pour qu’elle puisse se laver.Ce traitement avait surement été salutaire car elle ne fut plus malade de toutes les vacances…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Genel içinde yayınlandı

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir