Le chantage de Summer 14

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal Creampie

Ceci est une FICTION avec chantage et contrainte. Je remercie l’auteur original Wilcox010 de m’avoir permis de la traduire.

*****

Après avoir pris sa douche, Summer se dirige vers le lit sur lequel est posée l’enveloppe que Maître T lui a remis plus tôt. Elle rend la main et tire la couette du lit. Elle est choquée par ce que son élève a laissé.

Il y a trois choses et une photo. Tout d’abord il y a un collier de chien blanc large de deux centimètres et demi avec de fausses pierres bleus qui ressemblent à des saphirs et une plaque sur laquelle est gravée « SALOPE ». Avec ce collier il y a une laisse en cuir blanc assortie avec les mêmes fausses pierres précieuses. La seconde chose est un plus anal noir d’un diamètre de quatre centimètres, long de presque quinze centimètres avec une base plate. Il est plus gros que le plug rose qu’elle a été obligée de porter plus tôt dans la soirée. Le troisième objet est un bracelet de cheville en or avec l’inscription « Salope de M. T. » gravée sur une petite plaque.

La photo est pliée en quatre. Quand elle le déplie, elle est surprise par la netteté de l’image. Elle a été photographiée penchée sur le tabouret du bar, les mains menottées dans le dos et la bite de Marc, le livreur de pizza en train de gicler dans sa bouche. La photo montre bien la salive de Summer mélangée au foutre du livreur. La photo est de très bonne qualité et il est évident qu’il s’agit d’une image enregistrée par l’une des mini-caméras installées par Maître T. dans toute la maison.

Elle réalise encore sa situation. Summer est la chienne de Maître T. et elle ne peut rien y faire. Elle se demande pourquoi sa chatte mouille chaque fois qu’elle trouve un mot de son Maître. Elle ouvre l’enveloppe et commence à lire :

« Salope,

Maintenant tu as dû trouver les trois nouveaux objets pour continuer à te transformer en ma salope à plein temps. Ces articles sont à ajouter à ta nouvelle panoplie de salope quand tu es à la maison. Chaque jour, quand tu arrives chez toi, tu iras immédiatement dans ta chambre. Tu te déshabilleras et tu prendras une douche. Sous la douche tu dois te raser les aisselles, les jambes, la chatte et le cul. Tu ne dois jamais avoir de poils à ces endroits.

Une fois que tu seras séchée, tu enfileras bien sûr tes chaussures blanches à talons ainsi qu’un string blanc. Ceci est ton uniforme à la maison en tout temps. Le seul moment où tu pourras couvrir ton corps de salope, c’est seulement si tu dois ouvrir la porte pour une quelconque raison. Tu pourras prendre le peignoir transparent, mais tu ne devras pas le nouer ou le fermer avec tes mains. Cela va t’offrir une certaine intimité si un étranger arrive, mais il ne fera aucun doute que tu es une salope.

Comme tu le sais, d’après la photo sur ton lit, j’ai placé des caméras de manière stratégique dans toute la maison. Le flux vidéo aliment continuellement mon téléphone, ma tablette ou mon ordinateur portable. Je peux toujours te voir, à l’exception de la confidentialité que je t’accorderai dans les toilettes quand tu te soulageras.

Le collier blanc est un collier d’entraînement pour esclave que tu dois porter tout le temps quand tu es à la maison et toujours en ma présence, où que nous soyons. Chaque jour, lorsque tu sors, tu dois le mettre dans ton sac à main pour pouvoir le fermer autour du cou à toute demande de personne sachant que tu l’as. La laisse blanche doit aussi être avec toi tout le temps, mais comme il ne sera pas pratique pour toi de la porter attachée au collier quand tu es seule à la maison, tu n’y es pas obligée.

Le plug anal noir doit être inséré dans ton cul chaque soir après la douche. Il sera maintenu en place par ton string blanc et il ne devra pas être retiré avant que tu t’habilles pour aller travailler le lendemain matin. Le week-end, il restera dans ton cul sauf indication contraire. Le but de ce plug anal devrait être évident pour toi. Tu dois aussi l’emmener dans ton sac à main quand tu quittes la maison. Il faudra que tu achètes du lubrifiant pour bien t’y habituer.

Le bracelet de cheville est mon cadeau qui symbolise que tu es ma propriété. Il ne doit jamais être enlevé et être toujours visible. S’il se casse pour une raison ou une autre, tu devras le rapporter pour le faire réparer au salon de Marco.

Ce soir, je vais te regarder pendant que tu t’habilles et pour m’assurer que tu suis mes instructions. Je prends beaucoup de plaisir à te voir faire ce que je t’ordonne et de voir la façon dont tu le fais.

Tu recevras des instructions supplémentaires et des tâches à exécuter cette semaine par courrier électronique, notes ou par téléphone. Peu importe comment les ordres seront donnés, tu devras les exécuter immédiatement. Si tu hésites ou si tu ne veux pas le faire, une punition (pire que ce soir) te sera donnée et pas obligatoirement par moi.

Maintenant habille-toi avec ce que j’exige, mets ton plug anal et va dans le bureau de ton mari pour utiliser l’ordinateur. Connecte-toi à ta messagerie. masöz gaziantep escort Là tu auras plus d’instructions.

Maître T. »

Summer s’assoit sur le bord du lit et commence à sangloter. Elle le fait souvent depuis qu’elle a envoyé cette foutue photo sur internet et qu’elle est tombée entre les mains d’un de ses étudiants. Elle avait succombé à la domination de Maître T. et son corps commençait à être accro au plaisir qu’elle tirait de cette soumission et de son désir de plaire.

Summer ne se souvient pas de ne pas avoir voulu être avec James. Mais pour une raison étrange, son corps a soif du plaisir de servir les autres.

Maintenant, Summer commence à comprendre la véritable profondeur de sa situation et de son impact sur son esprit. Summer se sent perdue pour la première fois de sa vie en sachant que Maître T. ne sera pas dans sa classe demain ni les trois prochains jours.

Elle enfile rapidement le string blanc ainsi que les talons hauts. Elle entre dans la salle de bain et sort la vaseline de l’armoire à pharmacie. Elle en applique sur toute la longueur du plug anal. En le regardant, elle se demande comment elle va pouvoir insérer un si gros objet dans son cul. Mais elle se souvient que le plug rose a déjà dilaté son anus, donc ça ne sera peut-être pas aussi difficile qu’elle se l’imagine.

Satisfaite que le plug noir soit bien recouvert de lubrifiant, Summer tire son string sur le côté, se baisse et place sa main gauche sur le tabouret de sa coiffeuse. Ensuite elle place le bout du plug contre son anus et pousse lentement contre la résistance de ses muscles. Ça lui prend quelques minutes et une nouvelle application de lubrifiant, mais elle réussit à faire pénétrer l’objet à l’intérieur de son cul. Il lui faut accepter la douleur et forcer le plug jusqu’à ce que la base plate soit fermement serrée par ses fesses.

Elle se lève et peut sentir son cul complètement plein par le gros plug de quatre centimètres de diamètre. Mais c’est la longueur qui lui fait le plus de sensations. L’objet touche des zones inaccessibles jusque-là. Summer remet la lanière du string en place. Elle est soulagée de sentir que le fin tissu retient le plug en place, bien qu’elle pense qu’il est impossible qu’il sorte de lui-même.

Summer se dirige vers la porte lorsqu’elle se rappelle qu’elle n’a mis ni le collier ni le bracelet à la cheville. Elle revient, ramasse le collier et le place autour du cou. Elle arrive bien à l’attacher et met la laisse qui pend bientôt de son cou. Puis elle pose son pied gauche sur le lit et attache le petit bracelet avec la gravure indiquant qu’elle est la propriété de Maître T.

Elle se dirige alors hors de la chambre puis dans escaliers pour arriver au bureau de James son mari. A chaque pas, elle sent le plug bien en place dans son cul. Quand elle s’assoit sur le siège du bureau, elle sent l’objet s’enfoncer encore plus profondément dans son corps. Cette sensation fait apparaître des petites gouttes de sueur sur son nez alors que la pointe du plug appuie contre les parois internes de son abdomen.

Summer allume l’ordinateur de bureau de son mari. Elle attend qu’il soit complètement démarré. Une fois complètement initialisé, elle ouvre une session sur son compte de messagerie avec son pseudo Teach101. Dans sa boite se trouver un courrier électronique de Maître T. elle clique dessus et ouvre le message :

« Salope,

Ouvre ton compte de vidéo-chat, invite-moi et allume ta webcam.

Maître T. »

Summer obéit et observe l’ouverture du vidéo-chat. Elle voit alors que son élève et tourmenteur est en ligne. Elle lance une demande de discussion avec lui :

« Maître T., c’est votre salope Summer. S’il vous plaît, veuillez accepter ma demande de discussion. »

Rapidement elle peut voir le visage de son Maître apparaître à l’écran. Elle reste assise et ne bouge pas, car elle ne sait pas ce que veut Maître T. à cette heure de la soirée.

Elle voit alors les mots du garçon défiler sur la fenêtre de la messagerie :

« Salope, je n’ai pas beaucoup de temps, car il est tard et je ne veux pas que mes parents me découvrent et se fâchent. Lève-toi et laisse-moi te regarder! »

Summer repousse sa chaise et reste debout de manière à ce que la webcam soit dirigée vers sa chatte couverte par le string. Elle regarde l’écran et voit Maître T. écrire :

« Salope, fais demi-tour et penche-toi. Écarte tes fesses afin que je puisse voir si tu as bien le plug comme je t’ai ordonné.»

Summer se retourne sur ses talons et se plie à la taille. Alors qu’elle tend les mains dans son dos, elle se demande pourquoi elle est obligée de faire ça alors qu’elle sait qu’il a installé des caméras dans toute la maison et qu’il l’a sûrement vue s’habiller. Mais elle obéit et écarte ses fesses pour prouver à Maître T. qu’elle a bien inséré le plug anal noir dans son cul.

Summer sachant qu’elle s’était conformée aux ordres de son Maître se gaziantep masöz escort retourne lentement pour voir un écran noir avec un dernier message du garçon :

« Très bien salope, je suis content que tu aies obéi en mettant le collier et le plug. Tu es maintenant autorisée à aller au lit, mais le plug reste dans ton cul. Je dois revenir jeudi soir, mais je t’enverrai des messages en mon absence. Demain, habille-toi comme tu veux, mais souviens-toi que tu dois porter des vêtements révélateurs avec de la lingerie sexy, pas de collants , mais des bas et des talons hauts. Et n’oublie pas ton rendez-vous au salon de bronzage.

Maître T. »

Summer se déconnecte de l’ordinateur et s’assoit sur la chaise pour réfléchir à la façon dont elle s’est mise dans cette situation. Elle est sous le contrôle de son élève depuis jeudi soir, mais demain mardi elle pourra passer une journée sereine car Maître T. quitte la ville. Elle se lève pour se diriger vers les escaliers et son lit qui l’attend.

****

Todd regarde sa tablette alors que sa soumise retourne dans sa chambre. Son visage se plisse d’un sourire vicieux en regardant Summer quitter ses talons et monter dans son lit. Alors qu’elle se penche, la caméra capte la base du plug anal noir maintenu en place par le string blanc. Il sait que la soumission de sa professeure est complète, car elle a son collier marqué « SALOPE » autour du coup quand elle se glisse sous les draps et éteint la lumière.

****

Summer est réveillée de son sommeil bien relaxant par le son de son radio-réveil qui diffuse de la musique agréable à écouter qu’elle aime entendre le matin. Elle se tourne pour éteindre la radio et elle grimace. Elle réalise que la douleur dans son cul est toujours là et elle se souvient que le gros plug est resté enfoncé dans son corps toute la nuit, maintenu parfaitement en place par son string blanc. Elle baisse sa main droite sur sa chatte et elle trouve son entrejambe trempé. Elle glisse la main sous le string et trouve son clitoris. Elle commence à le frotter furieusement, car la démangeaison dans son ventre est trop grande pour pouvoir résister.

Elle glisse son autre main entre ses jambes pour trouver la base du plug anal qui dépasse de son cul. Elle commence à baiser son cul avec l’objet au rythme de la caresse de ses doigts sur son clitoris. Elle écarte les jambes plus largement et commence à attaquer son clito avec plus de vigueur pour qu’un orgasme se construise. Et enfin, Summer parvient à jouir, elle en avait tant besoin.

– Oh mon Dieu, qu’est-ce qui ne va pas chez moi? Se dit-elle doucement.

Summer sort de ses draps en coton blanc et se dirige vers la salle de bain. Elle est presque à la porte quand elle réalise qu’elle n’a pas remis ses talons de quinze centimètres sur ses pieds douloureux. Elle s’arrête et se souvient des ordres de son élève : « Tu porteras ces chaussures de salope tout le temps quand tu seras chez toi »,

Summer revient au bord du lit et glisse ses pieds dans les talons blancs. Elle sent la tension de ses mollets alors que l’inclinaison des chaussures fait peser un poids sur d’autres parties de ses pieds et de ses jambes. Quand elle entre dans la salle de bain, elle jette un coup d’œil au grand miroir du dressing et elle est surprise par le spectacle qu’elle voit. Alors qu’elle est une professeure respectée, une épouse et mère de deux enfants à l’université, elle a vraiment l’air d’une pute ayant été baisée tout la nuit. Elle est maintenant habillée en salope pour son étudiant avec un string blanc, un plug noir inséré dans son cul, des piercings sur ses tétons, des piercings sur les petites lèvres de sa chatte et une boucle d’oreille avec trois perles rouges.

Summer se dirige vers les toilettes, et, tout en se regardant dans le miroir, elle enlève son string blanc et le laisse tomber au sol. Elle se retourne pour voir ses fesses. Les deux sont rouges et elle peut voir les marques faites par la raquette de ping-pong quand Maître T. lui avait administré sa punition. Elle touche une fesse puis l’autre, et ses soupçons se réalisent. Il va lui être très difficile de s’asseoir à l’école aujourd’hui. Chaque fesse est très douloureuse et lui rappelle qu’elle a été punie pour ne pas avoir suivi les instructions de son Maître-chanteur à la lettre.

Elle place les doigts de sa main droite autour de la base du plug anal noir et commence à le retirer de son anus. Au début, son cul refus de relâcher son emprise sur l’objet, Mais Summer tire plus fort et le plug est lentement retiré de son derrière. Elle regarde son cul dans le miroir et lorsque l’objet est retiré elle remarque que son anus est béant. Elle le fixe pendant un moment encore jusqu’à ce que l’envie de faire pipi se rappelle à elle. Ce que Summer ne sait pas, c’est que le port d’un plug pendant presque huit heures entraîne une décharge fécale rapide. Elle est embarrassée par la situation et elle est consternée par sa situation. gaziantep masöz escort bayan Elle ne peut pas laisser Todd diriger ça vie, elle allait le lui montrer.

Après avoir terminé ses besoins dans les toilettes, Summer se place devant le miroir et enlève son collier de salope. Elle est inquiète, car l’objet en cuir a frotté sur son cou toute la nuit et elle a un cercle bien visible autour du cou. Elle espère que ça va se dissiper avant qu’elle commence à travailler.

Summer entre dans sa grande douche et apprécie la sensation d l’eau chaude qui coule sur son corps. Elle adore la sensation des pulvérisations d’eau sur ses mamelons qui réagissent immédiatement à la stimulation. Alors qu’elle commence à se savonner, ses doigts effleurent chaque téton et elle sent les piercings qu’on lui a fait poser le samedi précédent par Marco. Elle continue de se savonner le corps de la main droite alors que sa main gauche descend sur sa chatte. La stimulation de l’eau sur ses mamelons, la mémoire du plug anal dans son cul et la douleur dans ses fesses lui donnent envie d’avoir un orgasme.

Lentement, ses doigts entourent son clitoris et elle écarte les jambes, les plaçant contre les côtés de la cabine de douche. Summer prend le morceau de savon et le fait descendre dans son dos jusqu’à ce qu’il atteigne son cul. Elle frotte le savon sur son anus puis elle le remet sur son support en mosaïque. La main droite revient à son cul et elle insère facilement son majeur grâce à la lubrification du savon ainsi que de l’élargissement provoqué par le plug toute la nuit. Une fois le doigt inséré, Summer se perd dans la stimulation de ses mamelons, de son clitoris et de son trou du cul. Et quelques instants plus tard , elle a l’orgasme que son corps avait désespérément besoin.

Une fois calmée, Summer finit de laver le reste de son corps. Elle lave ses cheveux puis applique le revitalisant qui lui permet de donner du volume à sa chevelure. Pendant que le produit agit, elle s’efforce d’obéir à Maître T. et d’enlever tous poils sur ses aisselles, ses jambes, son cul et sa chatte. Elle porte une attention particulière à celle-ci et aux petites lèvres en s’assurant que tous les poils pubiens disparaissent. Elle réussit à ne pas se couper. Elle doit faire attention aussi de ne pas passer le rasoir près de ses piercings, alors elle écarte ses petites lèvres de la main gauche. De nouveau elle est stimulée et elle éprouve le besoin de titiller son clitoris. Mais Summer se ressaisit, finit de s’épiler et rince le revitalisant sur ses cheveux.

Enfin elle attrape la serviette sur le porte-serviette et commence à sécher son corps. Alors qu’elle frotte le tissu sur son cul, elle laisse échapper un petit gémissement alors que le bord rugueux de la serviette touche ses fesses douloureuses. Alors elle décide de tamponner la serviette sur son cul pour que ça ne soit pas douloureux.

Une fois bien sèche, Summer glisse inconsciemment ses pieds dans les talons blancs, attache le collier de salope autour de son cou, applique de la vaseline sur le plug anal noir avant de l’insérer dans son cul. Puis elle enfile un string blanc et propre en s’assurant qu’il tient bien le plug en place. Ses cheveux encore mouillés enveloppés dans une serviette, elle sort de la chambre et descend les escaliers jusqu’à la cuisine pour prendre son café et lire l’édition de mardi matin du journal local.

Lorsqu’elle atteint le bas des escaliers, Summer réalise que marcher avec ses talons va être très pénible non seulement pour ses orteils, mais également pour ses mollets. Les chaussures la forcent à marcher presque sur la pointe des pieds.

Une fois stabilisée, elle se dirige vers la porte d’entrée pour récupérer le journal du matin. Quand Summer regarde à travers la vitre en verre taillée, elle ne voit pas le journal sur le porche. Pourtant, son mari et elle ont accepté de payer un supplément pour que le livreur de journaux entre dans leur longue allée et le dépose sur le porche.

– Merde, il est au bas des marches. Marmonne Summer pour elle-même.

Elle fait demi-tour et se dirige vers les escaliers pour aller dans sa chambre prendre le peignoir en soir que Maître T. lui a autorisé pour qu’elle soit un peu couverte si elle doit ouvrir la porte d’entrée. Mais elle réfléchit et se rappelle que les instructions doivent êtres suivies à la lettre. Elle n’est autorisée à porter le peignoir que si quelqu’un se présente à la porte. « Je me demande s’il va le remarquer si je le fais » se demande-t-elle.

« Mais pourquoi prendre le risque? » Pense-t-elle encore. Todd a des caméras dans la maison et elle n’est pas sûre de savoir où elles se trouvent et de ce qu’il peut voir ou non. Après tout, il lui suffit d’ouvrir la porte, de descendre quatre marches, de saisir le journal et de rentrer à l’intérieur. Summer sait qu’il est tôt et que la plupart des voisins sont en train de se préparer chez eux. Et personne n’a une vue directe sur son porche , à l’exception de M. JOHNSON.

Le cœur trépidant, Summer ouvre lentement la porte, s’assure qu’elle ne se referme pas et descend les marches, la tête toujours enveloppée dans une serviette. Elle se penche pour récupérer le journal, mais le plug décide à ce moment de jaillir de son cul et tomber sur le sol. Il semble que la fine lanière de son string avait bougé et que son cul a décidé au même moment de cracher le plug anal.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Genel içinde yayınlandı

Bir yanıt yazın

E-posta adresiniz yayınlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir