Voyeuse au club BDSM

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Voyeuse au club BDSMJ’ai testé un club BDSMJe suis allée, accompagnée de mon mari, de Christophe et Agathe dans un club BDSM. D’un coup, nous sommes plongés dans un autre monde. Dans une sorte de galerie la vitrine affiche clairement l’orientation du Club, plutôt classe et affiche la couleur. Clair Obscure.Je résiste à l’envie de m’enfuir. Mais la curiosité l’emporte et de toute façon, je ne suis là que comme voyeuse et découvrir ce milieu. Nous sommes accueillis par un bel homme dans une tenue qui n’est pas équivoque.. Il effectue une rapide vérification du dress-code. Au minimum, tenue noire, type cuir ou vinyle.Pour Agathe, il n’en est pas de même. Elle est là pour participer. Agathe, sous son manteau est seins nus et porte une superbe robe style « Histoire d’O ».Nous descendons au sous-sol, et entrons dans une vaste pièce aux murs couvert de tentures et d’accessoires. Un projecteur diffuse des images suggestives pendant que la plupart des clients échangent autour du sexe, du BDSM. Une femme se promène, vêtue d’une tenue en bande de latex cachant à peine sa féminité. Un homme déambule nu, le sex en demie érection.La clientèle est principalement masculine. Les femmes présentes semble soumises et accompagnée d’un maître. Je devine quelques dominantes et leurs soumis.Nous nous asseyons dans un canapé en cuir. Alain me demande :« Alors ma chérie, l’ambiance te plaît ? Tu n’es pas trop gênée ? »Je lui assure :« Non non pas du tout ! Tout va bien. Mais je ne veux pas participer. Juste regarder. »Christophe me rassure :« Tu fera comme tu veux. Mais ma femelle va tekirdağ escort faire le spectacle ! »Agathe ne dit rien mais je remarque son regard figé. Elle est plutôt angoissée de savoir qu’elle sera bientôt sur scène. Un homme vient me voir, se met à genoux devant moi et me propose :« Me permettez-vous que je vous masse les pieds ? »Je suis surprise et amusée. Je regarde Alain qui me fait signe de faire se que je veux.« Oui pourquoi pas ! » Lui répondis-je.Le mec à moitié nu se met alors à me lécher les pieds.La photographe de la maison en profite pour tirer quelques portraits. Au centre de la pièce, plusieurs crochets pendent du plafond. Christophe prend par la main d’Agathe pour l’amener sur la scène. Il l’encorde et la suspend pour une démonstration de shibari. Les clients et moi- sommes comme hypnotisés par le spectacle. Sans trop m’en rendre, je mouille énormément. Je respire plus vite. Le public est ravi, impressionné. Alain me dit :« T’es pas tentée ? J’aimerais t’attacher comme elle.»Mon cœur bat plus fort. Je ne répond pas. Alain m’entraîne alors sur la piste. Je me laisse faire. Mon homme m’attache et de ne pouvoir bouger, être sans défense devant se public, mon cerveau s’électrise sous la décharge d’adrénaline. Alain et Christophe sont plutôt satisfait de ma docilité. C’était pas prévu que je participe ainsi. On me fait faire quelques pas à travers la pièce pour bien m’exhiber. Je me contorsionne en marchant entravée par les cordes.Puis, content de l’effet produit, Alain me délivre. Dans un registre moins doux, Christophe commence à escort tekirdağ fesser Agathe, toujours entravée et suspendue sans la moindre possibilité d’esquiver les claques.Christophe maintient une pression psychologique.« Alors Agathe ! T’aime être fessée en publique ? Dis leurs que t’aimes et que t’en veux plus ! »« Oui Maître j’adore la fessée en publique ! »Elle crie. Douleur et plaisir se mélangent. J’observe troublée. Je suis sollicitée par un homme qui veut que je le suce. Alain me murmure :« Allez ! Te fait pas prier. Fais-toi plaisir ! »Docilement, je prends la queue dans ma bouche et commence à sucer cet inconnu.En regardant le spectacle, Alain fouille négligemment ma chatte détrempée et offerte. Des hommes vont et viennent et nous observent. Un autre me présente sa queue à sucer. Je regarde Alain qui approuve. Moi qui devais être voyeuse, je me retrouve actrice , en train de sucer deux belles bites. Alain me soulève en me prenant par les hanches pour me pénétrer le vagin pendant que suce les deux clients.Pendant se temps, Agathe, toujours suspendue, se fait baiser la bouche et le cul par divers clients. Alain éjacule dans mon vagin et son orgasme entraîne le mien alors qu’un black se lâche dans ma bouche. Il se retire en me remerciant et mon mari me demande :« Avale tout ma chérie ! »J’avale tant bien que cette crème acre et épaisse. L’autre en fait autant encouragé par mon homme.Christophe détache Agathe qui s’écroule presque tant elle est épuisée.Le temps passe et les clients s’enhardissent. Christophe laisse sa femelle reprendre des tekirdağ escort bayan forces. Un autre spectacle commence sur la piste où une femme se fait fouetter à tour de bras. J’en ai mal pour elle.Mes tripes se nouent quand je vois Agathe embarquée sur la piste pour remplacer la soumise fouettée. Cette séance ne dure que quelques minutes. Mais elle est très intense. Alain me laisse me faire entraîner par des inconnus sur la piste. Contre mon gré, ils m’immobilisent avec des cordes, me ligote durement les seins et se mettent à me baiser sauvagement. Alain ne bronche pas et les laisse faire d’un air amusé.Je suis baisée de tout les côté et les queues se succèdent sans fin.Une fois que tous on bien profité de moi et d’Agathe, Alain et Christophe nous emmènent vers la sortie en nous supportant tant nous sommes épuisées et que nos jambes on du mal à nous supporter. En passant devant le bar, une serveuse est entrain de se faire enculer par un client pendant qu’elle en sert un autre.Nos hommes s’arrête pour admirer cette serveuse et en profite pur palper ses seins. Trop accaparés par cette serveuse, nos hommes nous laisse à la merci d’autres clients qui ne se privent pas de s’occuper de nous.Nous voyant entre de bonnes mains, Alain et Christophe en profitent pour aller régler les boissons à la caisse et appeler un taxi.Sur le pas de la porte, le patron nous lance :« Bonsoir !!! J’espère nous aurons le plaisir de vous revoir très bientôt !! »Alain et Christophe lui répondent :« Mais c’est avec grand plaisir que nous reviendrons avec nos chiennes ! »Je regarde hébété mon mari qui me sourit content de m’avoir fait cette mauvaise blague. La porte du Club se referme derrière nous alors que mes joues empourprées se heurtent à la fraîcheur de la nuit. Nous nous engouffrons dans le taxi avec des images pleins la tête

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Genel içinde yayınlandı

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir